Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Chroniques de Big City

Ce que j'aime chez Cléa

9 Décembre 2012 , Rédigé par A.P.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'elle est plus belle que moi, mais elle ne m'en veut pas. Elle dit seulement que j'ai de la chance. Elle, elle ne s'est jamais battue pour rien ; ni pour personne. On s'est pourtant battu pour elle.

Ce que j'aime chez Cléa c'est que quand elle est saoule – souvent – elle déprime ; elle dit qu'elle va sauter au prochain pont qu'on croise, et quand on croise un pont elle enjambe la rambarde et contemple l'eau qui coule sous ses pieds pendant de longues minutes. Et puis elle tourne son visage bleu vers moi et elle dit :

- J'ai froid.

Alors on rentre.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'elle ne parle de rien aussi bien que d'elle. Quand elle m'explique ses malheurs elle s'énerve de voir que je ne comprends pas, elle hurle qu'elle emmerde le monde et que tant pis si c'est réciproque, elle fait un bras d'honneur par la fenêtre. Elle attrape ses clés dans son sac et menace de se tailler les veines avec. Alors je me marre, elle tape du poing sur la table, elle pleure une larme et elle éclate de rire.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'elle aime les garçons malgré rien.

Ce que j'aime chez Cléa c'est que quand elle ne parle pas d'elle elle parle d'untel, comme ça pour s'occuper, untel elle couche avec de temps en temps mais c'est juste histoire de.

Ce que j'aime chez Cléa c'est quand elle parle de partir. Elle me faire voir des trains, des avions, des bateaux et des sentiers. Elle me raconte ces nuits que nous ne passerons jamais au Mexique, où nous serons si imbibées de tequila que nous en serons presque liquides, où nous vivrons presque nues et où les matins seront systématiquement accompagnés d'une gueule de bois atroce et d'un dégoût profond pour le type à côté de nous dans le plumard.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'il y a quelque chose d'elle qui n'est pas d'ici. Rien qu'à la regarder on croit qu'elle va partir. Rien qu'à la regarder on a envie de la suivre.

Ce que j'aime chez Cléa c'est que tout le monde la déteste, et qu'elle s'en fout.

Ce que j'aime plus que tout chez Cléa c'est que si je la déteste elle pleure.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'elle répète qu'elle n'aime personne ; et quand c'est moi qui pleure, alors c'est elle qui me tend son épaule, pour que j'y dépose ces moments qu'on n'oubliera pas. Elle met un disque de n'importe qui et on chante entre deux sanglots, on se regarde humides en souriant timidement.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'elle est cruelle par désespoir, qu'être aussi folle c'est sa victoire, que sa défaite c'est d'avoir tout pour elle.

Ce que j'aime chez Cléa c'est qu'on croit qu'elle a tout. En fait il n'y a que deux choses qu'elle ne céderait pour rien : une robe à fleurs, et moi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article