Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Chroniques de Big City

Gaby

4 Septembre 2012 , Rédigé par A.P.

Posé plus qu'assis sur un tabouret de bar, Gaby, minuscule et pâle comme la mort, regarde Mutti faire sa vaisselle du matin en trempant ses lèvres dans un café brûlant. Mutti chantonne tout doucement une de ses compositions en Forjespak.

" Ven mizéssil tigen ?

Mirhartekran

Coz brok disstest

Coz mirhartbroket. "

- Un nanti est mort, hier, dit Gaby en reposant sa tasse.

Mutti ne répond rien. Elle essuie calmement un verre.

- Tu peux me servir un autre café, s'il te plaît ?

Elle le sert.

- Il s'est suicidé. En sautant du haut d'une des Grandes Tours Blanches.

- On sait pourquoi ?

- Non.

- C'est bizarre. Ces gens-là ne se suicident pas.

- Et pourtant.

- Ca te préoccupe ?

- Je ne suis que le messager. C'est Morse qui s'occupe de chercher le pourquoi du comment. Moi, je transmets, c'est tout.

Sa voix frêle, ses cheveux blancs lui donnent l'air d'un vieillard nouveau-né.

- Et Morse, que t'a-t-il dit ?

- Il m'a dit "va voir Ha'Ora, et dis-lui qu'un nanti s'est suicidé. Ce pourrait être plus grave qu'il n'y paraît."

- Tu crois qu'il redoute un nouvel orage ?

- Pourquoi est-ce qu'il t'appelle encore Ha'Ora ?

- Morse est un très vieil ami. Il dit que pour lui, je serai toujours la sorcière du Sud.

- J'aurais bien aimé vous connaître à cette époque.

Mutti sourit. Elle se rappelle les années passées à observer le monde avec Morse, à essayer de mener tout ces gens sur le droit chemin. Elle n'est jamais sûre d'avoir réussi.

- Tu veux un autre café ?

- S'il te plaît.

- Et toi, comment tu vas ?

- Comme toujours. Je fais circuler les nouvelles. Je donne un coup de main à l'un ou à l'autre de temps en temps. J'apprends le boulot petit à petit.

- Morse ne te donne pas trop de travail ?

- Je dois veiller sur Eli.

- Son petit protégé ?

- C'est ça. Il dit que comme j'ai l'air d'avoir à peu près son âge, je peux facilement garder un oeil sur lui. Mais franchement, je n'ai pas grand-chose à faire. Eli est un gamin, il se balade dans la vie, et rue un peu dans les brancards quand une fille le jette. Il a un certain talent pour s'attirer des ennuis, mais rien que je ne puisse gérer.

- Pourquoi Morse s'intéresse-t-il à lui ?

- Il est comme ça, Morse. Il s'intéresse. Et même, il s'attache. Il s'inquiète pour le gamin, il aimerait bien le voir devenir quelqu'un, qu'il arrête de se se faire trimballer par la vie et qu'il la prenne en main ; ce genre de choses. Alors bon.

Gaby vide son café, l'air mélancolique.

- Un autre ?

- Non, merci, il faut que je décolle. Eli devrait pas tarder à se mettre dans une embrouille.

- A bientôt, alors.

Gaby, l'ange buveur de café, lâche un sourire sur le comptoir. Et il s'en va.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article